Comment devenir installateur climatisation ?

Être un technicien en froid et climatisation requiert de bonnes compétences et des qualifications indispensables. Le professionnel en climatisation doit disposer de toutes les qualifications nécessaires afin de fournir des prestations de qualité. À travers cet article, vous apprendrez davantage sur ce métier, les exigences, les prestations offertes, les tarifications…

Les qualifications d’un installateur climatisation

Pour être un professionnel avéré dans l’installation des systèmes de climatisation, il faut avoir suivi une formation adaptée. Plusieurs formations sont en effet dispensées pour ceux qui souhaitent devenir installateurs climatisation. Les plus appropriées sont les suivantes :

  • Le CAP installeur thermique : froid et climatisation ;
  • Le BEP technique des installations sanitaires et thermiques ;
  • Le BTS Fluides, énergie domotique option froid et conditionnement d’air ;
  • La MC Maintenance et équipement thermique…

Ces formations peuvent être suivies en apprentissage et par voie scolaire. L’installateur en climatisation doit être capable d’entretenir tous les systèmes de chauffage et de climatisation. Avec l’évolution permanente des technologies de climatisation, l’installateur en climatisation doit se former en permanence. C’est à cette condition qu’il pourra répondre aux exigences du métier et à tous les besoins de la clientèle. Il sera sollicité pour intervenir sur différents systèmes et appareils frigorifiques et de conditionnement d’air.

Les prestations fournies par un installateur en climatisation

Un installateur en climatisation est un professionnel polyvalent qui réalise une multitude de prestations. Il est capable de :

  • Installer et assurer la maintenance de tous les appareils de climatisation ;
  • Surveiller, entretenir et dépanner tous les appareils ainsi que les systèmes de réfrigération ;

C’est à ce professionnel qu’incombe le contrôle, le diagnostic et la mise en état de vos appareils frigorifiques sans oublier les pompes à chaleur et les chambres froides. Il se soucie non seulement du bon fonctionnement et de l’efficacité de vos installations, mais aussi de la protection de l’environnement. C’est un technicien qui doit disposer de certaines qualités que sont la perspicacité, l’organisation et la rapidité dans la prise de décision et l’exécution des travaux.

L’installateur de climatisation ne propose pas ses services uniquement aux particuliers. Il est également compétent pour répondre aux besoins spécifiques des supermarchés, des entreprises, des usines, des immeubles publics… Un professionnel débutant a un salaire qui avoisine le SMIC. Avec le temps, il peut gagner entre 25 000 et 30 000 euros bruts par an.